Actualités locales

En débat avec les jeunes sur les discriminations


Lorem ipsum

Jeudi 12 mai fut un moment d'échanges entre curieux et militants. Nous étions réunis autour de Jean Luc Lagleize candidat à la députation de la deuxième circonscription autour de la thématique des discriminations. En effet, durant ses 5 ans d'engagement en tant que député, il a œuvré à combattre les discriminations en tout genre et notamment pour la cause LGBTQIA+. Aussi, Jeunes démocrates, JAM, Jeunes radicaux, et représentant de la diversité de notre majorité présidentielle étaient réunis. Etaient également présents deux experts : Marie-Pierre LASMENES, avocate et juriste, qui a défini les discriminations d’un point de vue légal et a expliqué comment se défendre légalement contre ces discriminations. Et Benjamin CUBILIE, animateur d’action à l’association à AIDES, qui a partagé avec nous son expérience au sein de cette association qui accompagne notamment le traitement des personnes séropositives.    

Le débat a mis en avant certaines questions comme les discriminations au sein de l’espace de travail pour les femmes, les discriminations que subissent les personnes ayant une orientation sexuelle autre que l’hétérosexualité, les discriminations des personnes séropositives, les discriminations des personnes en situation de handicap, etc. Cet échange a été d’autant plus intéressant grâce aux multiples expériences relatées par les personnes présentes. Par exemple, une militante présente a partagé avec nous la question souvent posée aux femmes par les recruteurs : comptez-vous avoir des enfants ? Autre sujet ayant interpellé l’auditoire : saviez-vous que les séropositifs ne pouvaient pas entrer dans l’armée ? Et saviez vous que les personnes transfusées ne peuvent pas en retour donner leur sang ? 

Lorem ipsum

Lorem ipsum

Le mandat d’Emmanuel Macron a été vecteur de nombreux changements.  Par exemple, la parité au sein des entreprises sous peine de sanctions et obligent également à avoir au moins 1/3 des femmes dans le conseil de direction en entreprise.  En ce qui concerne les handicapés, la loi oblige les entreprises de plus de 20 salariés à avoir 6 % de handicapés dans leur effectif. 

Jean-Luc Lagleize nous a d’ailleurs fait part de l’un de ses combats : depuis le 16 mars 2022 les homosexuels peuvent donner leur sang. Il a rappelé que l’orientation sexuelle n’a aucun impact sur la qualité de sang prélevé alors que c’est le comportement sexuel qui peut compromettre la qualité du don. 

Nous avons encore de nombreuses causes à défendre. Nous soutenons donc Jean-Luc Lagleize dans ce débat. 

De nombreux autres cafés débat nous attendent alors la prochaine fois rejoignez nous !